La radio qui prend soin de vos oreilles…

Mort de Ronald Bell : le fondateur de Kool and The Gang disparaît à 68 ans

Un musicien de génie nous quitte. Ronald Bell, l’un des membres fondateurs du groupe Kool and The Gang, star incontesté de la funk, est mort à son domicile. Il avait 68 ans.

“Get Down On It”, “Celebration”, “Fresh”, “Jungle Boogie”, “Cherish”, “Ladies Night”… On ne compte plus les morceaux de légende attribués à Kool and The Gang, groupe funk qui faisait danser la planète dans les années 70 et 80. Ronald Bell, l’un des membres fondateurs de la bande américaine, est mort ce mercredi 9 septembre comme l’annonce Angelo Ellerbee, l’un de ses proches, à l’AFP. Les causes du décès du musicien, qui était âgé de 68 ans, n’ont pas été précisées. Il s’est éteint à son domicile situé dans les îles Vierges, dans la merde des Caraïbes, avec son épouse à ses cotés.

Un musicien autodidacte

Né à Youngstown en Ohio et 1951, Ronald Bell a fondé Kool and The Gang avec son frère Robert et leurs amis d’enfance et de lycée Dennis Thomas, Robert Mickens, Charles Smith, George Brown et Ricky West en 1964. Le groupe a connu divers appellations – The Jazziacs, The Monikers, Soul Town Review, The New Dimensions et Kool and the Flames, en hommage aux Famous Flames de James Brown – avant de se fixer définitivement sur Kool and The Gang. Saxophoniste et claviériste, Ronald Bell a été une part essentiel du succès de la formation pionnière du jazz-funk, musique à la croisée des chemins entre plusieurs genres et courants comme le jazz, la funk, le disco, le R&B et la pop. « Ce sont les albums que mon père ramenaient à la maison qui m’ont amené au jazz. En grandissant, j’ai été influencé par Miles Davies, John Coltrane et Cannonball Adderley. J’ai appris tout seul à jouer du saxophone en imitant les disques de Lee Morgan, Art Blakey et Wayne Shorter » racontait l’artiste, qui a co-écrit de nombreux tubes de Kool and The Gang comme “Celebration”, devenu un hymne des stades fréquemment utilisé lors des événements sportifs.

Avec Kool and The Gang, Ronald Bell a durablement marqué la décennie 70 aux côtés de groupes comme Earth, Wind and Fire, The Isley Brothers et Sly and the Family Stone. En 1978, la bande avait remporté un Grammy Award pour sa contribution à la musique du film “Saturday Night Fever” avec John Travolta, à travers la chanson “Open Sesame”. Auréolé de son étoile sur le Walk of Fame de Hollywood Boulevard en 2015, le groupe a été introduit au Songwriters Hall of Fame en 2018 pour l’impact considérable de sa musique sur la culture populaire. Avec l’émergence du hip-hop dans les année 90, les chansons de Kool and The Gang ont régulièrement été samplées par des artistes comme Jay-Z, Nas, NWA, Tupac, le Wu-Tang Clan, Snoop Dogg, A Tribe Called Quest ou Busta Rhymes, preuve que son oeuvre a traversé les générations.

Source:www.chartsinfrance.net

Partage ce post

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Es-tu inscrit?

Ne rate pas les meilleures infos !